Mes propositions

La quête de sens

Les exemples qui vont suivre ont été choisis à titre d’enseignement. Ils n’ont rien de miraculeux. Ils sont le résultat de l’application d’une grille efficace de lecture issue de l’observation sur le terrain. Ils mettent tout simplement en évidence la puissance d’un interrogatoire rigoureux respectant l’écoute des faits qui ont précédé les symptômes. L’approche de la maladie selon trois niveaux éclairent comme jamais l’intelligence de la Nature à faire survivre les individus coûte que coûte et ce, même au prix de la maladie.

Dr. Carl Gustave JUNG écrivait : « La maladie est l’effort que fait la Nature pour guérir l’homme. Car elle renferme l’or véritable qu’il n’a trouvé nulle part ailleurs. »

Et si… on osait regarder les causes plutôt que les conséquences de nos dérèglements de santé. Quel stress subit le cerveau pour nous rendre malade malgré notre volonté !

Vous faire comprendre les rouages de la bascule « de la santé à la maladie » et « de la maladie à la santé », voilà le but de ces séminaires ouvert à tous. Ce phénomène de la bascule se passe en un instant, si le thérapeute et le patient touchent au noyau du problème. Mais avant d’arriver à cet instant « des tenants et des aboutissants » il nous faut mener, tel l’inspecteur Colombo, notre « en quête de sens ».

Exemple : Un couple consulte car ils n’arrivent pas à avoir d’enfant. En les questionnant minutieusement, ils s’avèrent qu’ils portaient la double mémoire : « que l’on soit parent ou enfant, on meurt trop tôt « . Il fallait libérer le poids du sur stress des deuils non faits transmis par leurs parents orphelins et de grands parents ayant perdu des enfants en bas âge. Le cerveau faisant un ‘bug’ ne trouvait pas de solution à la pérennité de l’espèce.

La quête de sens s’appuie sur une observation des événements marquants de notre vie. Elle s’élabore à partir d’un bilan précis en décodage biologique et transgénérationnel. Elle s’appuie sur plusieurs système thérapeutique comme :

  • Le Décodage biologique qui concerne le sens de la maladie : comment notre corps exprime des conflits émotionnels, des chocs, des deuils en créant des pathologies.
  • La Bio-psychogénéalogie : comment les drames, les deuils, les conflits vécus par nos aïeux agissent sur nous et nos descendants à notre insu.
  • L’influence de la période péri-natale : cette période qui s’étend de l’intention de la conception à la fin de la première année, en passant par la vie intra-utérine. Ainsi la naissance va-t-elle induire notre futur bien plus que nous le pensons ! Elle conditionne notre trajectoire de vie tant que nous restons ignorant du processus engagé.
  • Les cycles biologiques cellulaires mémorisés nous permet de prendre conscience des répétitions que notre cerveau automatique met en place.

C’est le Bilan de vie par l’étude biologique et transgénérationnelle.

Ne sommes nous pas là pour développer notre conscience et guérir de : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » ?

« La Connaissance libère ; l’Amour guérit »

Bilan de vie par l’étude biologique et transgénérationnelle

À qui s’adresse-t-il ?

Toutes personnes en recherche de compréhension des mécanismes de leur santé ou désireuse de faire le point sur leurs parcours de vie. Elle s’adresse aussi aux professionnels de la santé intéressés par la relation d’aide. Ils pourront y trouver un complément pour affiner leur art thérapeutique à l’aide d’outils concrets et pratiques.

Que permet l’étude biologique et transgénérationnelle ?

Elle est une clef importante d’équilibre entre l’esprit et le corps. La connaissance aide à dédramatiser les épreuves de notre vie et à réguler nos comportements et attitudes. Elle permet de découvrir le sens des pathologies psychiques ou physiques pour retrouver une capacité d’adaptation à son environnement. Elle permet de faire le point à un moment clef de notre évolution et intégrer les 3 P : Permission – Puissance – Protection.

Pourquoi ?

Pour aider le plus grand nombre à être plus présent dans son « gué-rire », à sortir des cycles de répétition et augmenter son potentiel créatif et de santé :

  • en répondant aux questions essentielles autour du sens de la mal-a-dit
  • en développant l’écoute et la compréhension biologique
  • en retrouvant l’origine de nos programmations dans l’histoire familiale et l’empreinte péri-natale
  • en prenant conscience des deuils non faits d’évènements traumatisants

Changer de regard nous permet de découvrir le chemin de l’autonomie vers un savoir être, un savoir faire, un savoir devenir.

Comment ?

La transmission des informations dispensées dans ce séminaire passe par les histoires vécues des personnes présentes. On y apprend

  • à repérer l’expérience biologique de la personne
  • à débusquer le ressenti biologique et le faire évoluer
  • à retrouver le choc premier, le sur stress gelé dans le temps
  • à intégrer les différents processus de guérison et le sens positif de la « mal à dit »
  • à travailler sur sa propre histoire de vie

Ateliers en bio-psychogénéalogie

Découverte des transmissions inconscientes : Le groupe représente la cellule familiale, il nous permet de prendre conscience de nos loyautés familiales invisibles.

  • Des lois biologiques dirigent nos attitudes et comportements.
  • Vivre ou survivre ? Être en sécurité pour vivre son couple
  • Retrouver notre direction et l’estime de soi
  • A la découverte de nos héritages familiaux.
  • A propos de l’empreinte de naissance
  • La pensée : instrument de changement pour un nouveau regard.

Projet & sens : l’empreinte péri-natale
Se réconcilier avec le projet de nos parents

C’est lors de l’intention de conception, des 9 mois de grossesse, de l’accouchement et de la 1ère année de vie que se forment chez le bébé les premières imprégnations (1000 jours). L’enfant sacralise les désirs conscients et inconscients des parents.

Ainsi imprégnés par le vécu-ressenti de nos parents, nous passons une grande partie de notre vie à exécuter leurs projets conscients ou inconscients. Notre caractère et nos comportements futurs prennent racine dans ce commencement de vie.

Il est légitime de se poser la question du répercuté du climat social, économique, psychique, affectif, etc… qui s’inscrivent dans cette période péri-natale sur nos comportements, nos attitudes et nos croyances d’aujourd’hui  (épigénétique) ?

Ce stage a pour propos d’aider chacun à trouver les ressources nécessaires pour s’affirmer dans son présent et être l’artisan de son devenir.

Bio psychogénéalogie : Se réconcilier avec notre histoire familiale

Le début de la vie biologique démarre avec la génétique le programme d’un père et d’une mère qui eux-mêmes sont le produit de la rencontre de leurs parents. Alors quelles sont les cascades biologiques qui nous lient les uns aux autres ? Comment utiliser notre libre-arbitre pour se libérer du cycle des répétitions familiales afin de vivre pleinement notre présent ?
Comment mettre en évidence les répétitions de génération en génération : les loyautés familiales invisibles.

Je vous propose de :

  • Travailler sur la transmission de la mémoire inconsciente de notre arbre généalogique, nos traumatismes transgénérationnels et sur nos liens familiaux complexes (poids des deuils non faits et poids des souffrances non transcendées)
  • Renouer avec nos ancêtres au travers de leurs faits marquants, de leurs programmes afin de faire émerger ce qu’il y a de meilleur en chacun.
  • Guérir en nous notre lignée, au-delà de tout jugement, pour accomplir notre légende personnelle.
  • Découvrir les enjeux cachés de la rencontre amoureuse
  • Observation : Stratégie de l’inspecteur Colombo : relevé des indices
  • Interprétation : Faire vivre l’arbre
  • Fonctionnement : Découvrir les différents outils
  • Guérison : Ressources et outil

Approfondissement en bio-psychogénéalogie

Ces séminaires ont pour but d’aider tout un chacun à se libérer des dettes transmises à travers le clan. Nous sommes tous héritiers de nos ascendants que ces transmissions soient aidantes et/ou limitantes. L’apprentissage sera partagé entre la théorie et la pratique. Chaque participant explorera son histoire familiale.

Lors de ces week-ends, nous étudierons tous les outils liés à l’apprentissage de la  bio-psychogénéalogie (génosociogramme, numéros de fratrie, cascade biologique, projet/sens, cycles cellulaires biologiques mémorisés, répétitions, transmissions, loyautés familiales invisibles …).

Pour vous les thérapeutes, d’après mon expérience sur le terrain, cet enseignement donnera encore plus de profondeur et d’ouverture à votre art thérapeutique .

Choisir sa vie
Cycles biologiques cellulaires mémorisés.

Nous allons identifier en conscience, les événements programmants de nos conflits afin qu’ils ne puissent plus se répéter automatiquement dans notre vie de manière cyclique. Le cerveau est un ordinateur qui traite l’espace et le temps selon des programmes précis. Les mal à dits sont le reflet :

  • de chocs émotionnels ingérables, injustifiables
  • de pensées négatives ressassées
  • de ne pas être à notre place et en accord avec nos propres valeurs et la loi universelle

Comment se libérer de ces chocs ?
Comment vivre son présent sans traîner son passé ?
Quelles sont nos clés pour conquérir notre libre-arbitre et passer de l’état de survie à la Vie ?
Quelle vision avons-nous de notre avenir ?